Le collège de Baganda répond à l’appel du large

Deux fois par semaine, les élèves du collège de Baganda s’initient, avec la collaboration du club Les Toiles du lagon, à la pratique de la voile sur le plan d’eau de Pandop.

Plus de cent cinquante collégiens du collège de Baganda s’évadent de leur établissement deux fois par semaine, le mardi et le mercredi, pour se rendre à Koumac afin de pratiquer une activité nautique sur le plan d’eau de Pandop.
« Un projet initié il y a deux ans par Édouard Wabet, professeur d’EPS. Il s’agit plus d’une initiation que de perfectionnement », indique Célestin Kakue, directeur du collège.

Dériveurs. Les élèves, encadré par Guy Biasse, moniteur de voile, mis à disposition par Les Toiles du Lagon, s’initient à la navigation sur deux types de dériveurs : l’Optimist et le Laser Pico. Ils apprennent ainsi à gréer et dégréer leur embarcation et à prendre en compte le matériel qui leur est confié. « Les élèves doivent aussi s’approprier le vocabulaire spécifique à la navigation. »

Dessaler. Sur l’eau, les apprentis moussaillons apprennent, à partir du rivage, à se diriger vers le large, à s’arrêter, à virer de bord face au vent, à évoluer sur l’eau et à revenir à terre en utilisant au mieux le vent. Le tout selon les recommandations du moniteur. Ils s’initient également à dessaler et à redresser leur embarcation afin de pouvoir réagir avec calme en situation critique par fort vent.

Laissez un commentaire

*